Association des Juniors en pédiatrie

Président : Jeremy DO CAO : ajpediatrie@gmail.com

http://www.ajpediatrie.fr/

  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Gmail
  • LinkedIn

 

PRESENTATION DE LA SPECIALITE

 

La pédiatrie regroupe un ensemble de « sur-spécialités », ce qui permet d’offrir un large choix de carrières. L’internat se déroule dorénavant sur 5 ans. Avec une prise en charge globale de l’enfant, il est également possible d’exercer en pédiatrie toutes les différentes spécialités médicales : onco-hématologie pédiatrique (FST Cancérologie), cardiopédiatrie (FST), neuropédiatrie, pneumologie, néonatologie (options), urgences pédiatriques (FST), réanimation pédiatrique (option de 2 ans, qui allonge la durée d’internat à 6 ans), mais aussi allergologie, médecine scolaire (FST)… Un seul but commun : la santé de l’enfant, du prematurissime au grand adolescent, voire parfois au jeune adulte pour les patients suivis depuis longtemps en cours de relais vers les services d’adultes. La relation « triangulaire » unique entre le pédiatre, l’enfant et ses parents est une alliée pour une prise en charge globale de l’enfant. De nombreuses ruses sont aussi utilisées et un minimum de pré-requis est indispensable : biblio sur les derniers Disney, stylos bizarres, pinces sur les blouses, doudou dans la poche… Pour les gardes, même si les stages de périphérie et de réanimation entraînent souvent plus de gardes, le rythme est largement acceptable (le plus souvent moins de 3 gardes par mois).

 

L’AJP, association regroupant les internes et jeunes seniors de pédiatrie participe activement à la formation des internes de pédiatrie, aux services aux internes et à l’aide à la recherche et aux travaux scientifiques (bourse). L’enseignement théorique est réparti en journées de formation organisées au niveau local et régional sur les 5 ans d’internat avec des simulations (nouveau-né, nourrisson, enfant, adolescent). Des formations complémentaires sous forme DU/DIU en plus des options/FST seront toujours proposées notamment pour les surspécialités comme la gastropédiatrie. Pour ceux qui le souhaitent, il est également possible de compléter son internat par un master 2 afin de bénéficier d’une initiation à la recherche, indispensable pour une pour une éventuelle carrière hospitalo-universitaire.

réparti en journées de formation organisées au niveau local et régional sur les 5 ans d’internat avec des simulations (nouveau-né, nourrisson, enfant, adolescent). Des formations complémentaires sous forme DU/DIU en plus des options/FST seront toujours proposées notamment pour les surspécialités comme la gastropédiatrie. Pour ceux qui le souhaitent, il est également possible de compléter son internat par un master 2 afin de bénéficier d’une initiation à la recherche, indispensable pour une pour une éventuelle carrière hospitalo-universitaire.

Points positifs

– Discipline transversale, toutes surspécialités d’organes accessibles (options, FST ou DIU)
– Contact très sympathique avec le patient !
– Tout mode d’exercice possible (hospitalier, libéral, temps complet ou partiel…)
– On ne s’ennuie jamais !

Points négatifs

– Exercice dificile : du prématuré à l’adolescent/jeune adulte, en passant par le polyhandicapé
– Spécialité à gardes (saisonnalité des urgences pédiatriques ++)
– “Libérée Délivrée” …

 

LA MAQUETTE:

 

 

Share This