Association nationale des Internes en Gynécologie Médicale (AIGM)

Présidente : Alice VERGOTEN – assoigm@gmail.com

http://aigm.asso.fr/

 

PRÉSENTATION DE LA SPÉCIALITÉ

La gynécologie médicale est une spécialité complète à l’interface de l’endocrinologie, de l’obstétrique et de l’oncologie, c’est la médecine interne de la femme. Le DES est articulé autour de ces trois axes, apporte une formation de qualité qui permettra de prendre en charge les patientes dans leur globalité et de les accompagner à toutes les étapes de leur vie, de l’adolescence à la fin de vie.

Cette formation s’articule donc autour de 4 axes :

  • la contraception, l’orthogénie, l’éducation, la prévention et prise en charge des IST & le planning familial
  • la prise en charge de l’infertilité du couple, le suivi de la grossesse normale ainsi que les questions de sexualité
  • la prise en charge de la ménopause, des pubertés pathologiques et des pathologies endocriniennes à orientation gonadique chez les 2 sexes
  • le dépistage, la prise en charge et le suivi des cancers génitaux et mammaires.

Ils s’agit d’une spécialité en pleine expansion avec une augmentation signifivative du nombre de poste ouverts aux ECN.

Pour le mode d’exercice futur, il y a possibilité d’exercer en libéral. Par ailleurs de plus en plus de postes hospitaliers sont ouvert.

Points positifs :

discipline variée, petits gestes techniques, suivi de la femme dans sa globalité, transversalité, pas de agrde après l’internat.

Points négatifs :

diplôme reconnu uniquement en France, sentiment de sous-spécialité, peu de postes hospitaliers, disparité de formation entre les grands centres et les autres CHU.


MAQUETTE :

Share This