Médecine physique et réadaptation

Vous êtes ici :

Médecine physique et réadaptation

Presentation de la spécialité

C’est une spécialité médicale diversifiée, multidisciplinaire, permettant de prendre en charge des patients présentant des déficiences d’origines très variées : neurologiques, ostéo-articulaires, vésico-sphinctériennes, cardiovasculaires, respiratoires…

Elle offre la possibilité de réaliser de nombreux gestes techniques tels que les injections de toxine botulinique, des bilans urodynamiques, des analyses quantifiées du mouvement, ainsi qu’une évaluation précoce post-réanimatoire sans que cette liste ne soit exhaustive … chez des adultes, des enfants, ou des personnes âgées.

Même si parfois la prise en charge initiale des patients est assurée en amont par les services de médecine aiguë; il revient au Médecin de MPR de prendre en charge ces patients sur le long terme, afin d’optimiser leur autonomie, dans leurs activités de vie quotidienne, et de façon plus générale leur qualité de vie en coordonnant un travail pluridisciplinaire avec infirmièr(e)s, kinésithérapeutes, ergothérapeutes, assistantes sociales, orthophonistes, neuropsychologues, psychologues, psychomotriciens, enseignants en activité physique adaptée, dans le but de  dresser une cartographie des besoins du patient et de proposer une prise en charge personnalisée, évolutive, tout au long de sa maladie. C’est une discipline qui place le patient au centre de sa prise en charge.

Grâce à une analyse clinique fondée sur des connaissances solides en  anatomie, physiologie et physiopathologie, le Médecin de MPR détermine par un interrogatoire approfondi les déficiences des patients, restrictions d’activités et de participations qui en découlent. Il propose alors la prise en charge la plus adaptée, qu’elle soit médicamenteuse, technique humaine ou sociale.  

Le rôle du médecin de MPR est également de poser des diagnostics aussi bien cliniques que fonctionnels, et ceci dans bon nombre de cadres nosologiques, permettant une prise en charge plus globale du patient, de l’individu dans son environnement, et de porter un autre regard sur ce dernier.

Des bilans spécifiques seront alors établis dans divers domaines tels que la neuro orthopédie, la médecine du sport, l’appareillage, la neuro urologie ou encore le domaine des maladies neuromusculaires  afin de mettre en place des traitements spécifiques à cette discipline (injection de toxine botulinique, ténotomie percutanée, infiltrations ostéo articulaires, appareillage,..).

La MPR est donc une médecine humaine diversifiée (allant de la médecine du sport à la neuro rééducation en passant par la prise en charge de l’enfant , du patient amputé, traumatisé crânien, AVC, SEP, Parkinson, en passant par les différentes pathologies rencontrées en orthopédie…). Cette spécialité est en plein essor avec ses propres spécificités d’évaluation clinique du patient, de sa fonction et de son environnement social. 

Pratiquer la médecine physique et réadaptation, c’est exercer une médecine qui évolue intimement avec les progrès technologiques, qui offre des perspectives infinies de recherche. ( rééducation et système nerveux central, réentraînement à l’effort et maladie neuromusculaire, appareillage et nouvelles technologies…).

Avec l’avènement de l’ère technologique qui s’ancre de jour en jour dans le domaine médical, la Médecine Physique et de Réadaptation est plus que jamais à la page dans cette actualité. La MPR implémente tant dans les domaines de recherche que de la clinique courante des outils intégrants intelligence artificielle, big data managing, télémédecine, concepts de living labour, usage de la réalité augmentée etc.; permettant in fine une évolutivité des techniques par le soignant et une prise en charge du patient améliorée.

Grâce à la motivation du COFEMER (Collège des Enseignants Universitaires de MPR), la formation se veut de qualité et homogène en France. Les cours sont nationaux, organisés en 15 séminaires de 2 ou 3 jours sur un thème précis. L’association des internes est régulièrement sollicitée pour émettre son avis sur l’enseignement à proposer !

Pour exercer une discipline jeune, dynamique, transversale avec un mode d’exercice parmi les plus diversifiés, rejoignez-nous !

Suivez les actus sur notre site !

L’équipe de l’AJMER

Association / Syndicat

Association des Jeunes en Médecine Physique et Réadaptation

http://www.ajmer.fr/

Associationajmer@gmail.com

Postes ECN 2020

Collège des enseignants

https://www.cofemer.fr/

Maquette

Années

2 semestres

  • 1 stage hospitalier dans la spécialité
  • 1 stage libre

4 semestres

  • 2 stages dans la spécialité
  • 2 stages neurologie ou pédiatrie ou rhumatologie ou gériatrie

1 an

  • 1 stage d’un an dans la spécialité de façon classique ou couplé ou mixte en hospitalier ou non et possiblement auprès de MSU

Options

Néant

Formation Spécifiques Transversales

  • douleur
  • expertise médicale – préjudice corporel
  • médecine du sport
  • pharmacologie médicale / thérapeutique

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez vous à notre liste de diffusion !

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir des informations régulières sur l'ISNI et son réseau !

Vous avez bien été inscrit-e !