Médecine générale

Vous êtes ici :

Médecine générale

Presentation de la spécialité

La médecine générale représente une spécialité polyvalente, alliant soins primaires, suivi du patient au long cours et coordination des soins.

L’internat de Médecine Générale est le seul qui se déroule encore en trois ans bien que l’extension à 4 ans soit en discussion.Lors de ces trois années où se succèdent des stages hospitaliers et ambulatoires, l’interne va acquérir une vision globale des différents aspects de la profession. 

Lors de la première année consacrée aux soins primaires,  l’interne doit réaliser un stage chez le praticien et un stage aux urgences.

Ensuite, on découvre durant les deux dernières années (phase d’approfondissement) l’exercice de la gynécologie et de la pédiatrie.
Les deux semestres restants comprennent un stage hospitalier en médecine adulte et un SASPAS (Stage Ambulatoire en Soins Primaires en Autonomie Supervisée). Si l’interne a fait un semestre couplant la santé de la femme et la santé de l’enfant, il aura alors la possibilité de faire un stage libre dans le domaine qui l’intéresse. 

La thèse sera passée en fin d’internat, elle devra s’intéresser à l’exercice de la médecine générale.
A la place du mémoire que l’on doit réaliser dans les autres spécialités, le DES de médecine générale requiert, pour sa validation, la rédaction d’un portfolio, étoffé tout au long des 3 années de stages, de cours, et de formations en dehors de l’université.

Depuis la création du DES de Médecine Générale,  les domaines de la recherche et de l’enseignement se sont développés avec l’apparition de postes  universitaires ambulatoires (plutôt que hospitaliers).

 

En somme, la médecine générale représente un métier que l’on réinvente chaque jour, pluridisciplinaire, au plus près du patient, qui allie actions de prévention, médecine de premier recours, suivi au long cours et coordination des soins entre les différents spécialistes, les réseaux de ville et les services hospitaliers. Le médecin généraliste représente le premier maillon de la chaîne de soins, et sa fonction de coordinateur lui octroie une place centrale dans le système de santé.
Alors, si l’hyper-spécialisation n’est pas pour toi et que tu aimes l’aspect polyvalent qu’offre cette spécialité, la médecine générale est faite pour toi !

Association / Syndicat

Il n’existe pas de structure interne à l’ISNI dédiée à la médecine générale. Vous pouvez poser vos question directement au bureau national ou à l‘ISNAR-IMG (structure indépendante).

http://isni.fr/

https://isni.fr/contact/

Postes ECN 2020

Collège des enseignants

https://www.cnge.fr/

Maquette

Années

2 semestres

  • 1 stage dans la spécialité auprès d’un ou plusieurs Maitres de Stages Universitaires (MSU)
  • 1 stage hospitalier en médecine d’urgence

4 semestres

  • 1 stage hospitalier en médecine polyvalente (en semestre 3 ou 4)
  • 1 SASPAS (Stage Autonome en Soins Primaires Ambulatoire Supervisé) auprès de 1 ou plusieurs MSU (en semestre 5 ou 6)
  • Santé de la femme et de l’enfant : 2 configurations :
    – Soit 1 stage pour chaque (1 en santé de l’enfant et 1 en santé de la femme) auprès de 1 ou plusieurs MSU et/ou hospitalier
    – Soit 1 stage couplé auprès de 2 MSU (1 pour chaque orientation) et/ou hospitalier (1 service de pédiatrie et 1 service de gynécologique médicale ou obstétrique) et 1 stage libre de préférence accompli dans la spécialité auprès d’un MSU ou autre lieu de stage

Options

Néant

Formation Spécifiques Transversales

  • addictologie
  • douleur
  • expertise médicale
  • préjudice corporel
  • médecine du sport
  • médecine scolaire
  • soins palliatifs

1 Commentaire

  1. Hoebeke

    Bonjour,
    Je viens de passer les ecns 2020 et je cherche à avoir certains renseignements concernant la médecine générale à Marseille notamment.
    En effet mon classement ne me permettra probablement pas de choisir la spécialité oncologie qui était mon premier choix. Cependant j’ai écho que certains médecins généraliste exercent dans des centres d’oncologie, je serais donc intéressé de savoir quelle formation est nécessaire pour pouvoir faire cela, et quel est leur rôle ? J’imagine qu’il sera nécessaire de valider des FsT douleur ou soin palliatif ?
    Merci de votre réponse ou de m’adresser à quelqu’un qui pourra le faire.
    Bonne journée,

    Réponse

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez vous à notre liste de diffusion !

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir des informations régulières sur l'ISNI et son réseau !

Vous avez bien été inscrit-e !