Psychiatrie

Vous êtes ici :

Psychiatrie

Presentation de la spécialité

Ah, la psychiatrie ! Une spécialité singulière, souvent considérée comme un peu à part du reste des spécialités médicales, et pourtant, si captivante et si riche de choses à découvrir. En devenant psychiatres, vous devenez des médecins spécialistes de la santé mentale, un domaine très vaste, qui occupe aujourd’hui une place essentielle au sein du milieu médical mais aussi dans notre société.

Au delà des clichés, la psychiatrie est une spécialité médicale passionnante et empreinte de diversité.

 

De la diversité clinique tout d’abord, puisqu’elle offre une sémiologie d’une grande richesse, que l’on explore jour après jour au fil de son internat et de la multitude des patients que l’on rencontre. Aucune situation ne se ressemble complètement sur le plan clinique et par ailleurs, tous les âges de la vie sont abordés, de la naissance (et même avant avec le travail de la parentalité et de la périnatalité) jusqu’à la personne âgée. Du jeune adolescent qui commence à entendre des voix, à la personne âgée en pleine crise suicidaire, au petit enfant chez qui on suspecte un trouble autistique, en passant par le jeune adulte qui fait un premier épisode maniaque : autant d’histoires que de façons de soigner différentes.

 

De la diversité dans les approches ensuite. La démarche médicale est fondamentale et doit être rigoureuse en psychiatrie : analyse sémiologique, hypothèses diagnostiques et élimination des diagnostics différentiels, discussions autour des choix thérapeutiques, prise en charge des effets secondaires et des pathologies associées, élaboration d’un projet de soins ; mais cette démarche à la particularité qu’elle s’agrémente au quotidien de questions éthiques, socio-culturelles, de débats de société. Faire du soin en psychiatrie implique de participer à la prise en charge à la fois purement médicale, mais également sociale, professionnelle, familiale, relationnelle de votre patient. C’est cette multiplicité de facettes qui est passionnante.

Cette dimension humaine se retrouve en particulier sur le plan thérapeutique. On y retrouve la psycho-pharmacologie bien sur, avec le maniement complexe des psychotropes, mais également les thérapeutiques non médicamenteuses, avec le champ des psychothérapies. Des courants psychanalytiques, aux thérapies cognitivo-comportementales, en passant par les thérapies systémiques, la phénoménologie, le psychodrame. A vous de façonner votre internat et votre pratique future à votre image, les possibilités sont nombreuses !

 

Mais la psychiatrie c’est aussi de la diversité dans les pratiques. Secteur public ou secteur privé, exercice en libéral, travail en milieu médico-social, équipes mobiles de psychiatrie, activité d’expertise médico-judiciaire, psychiatrie de secteur, urgences psychiatriques, liaison, addictologie, pédopsychiatrie, unités mères/bébés et périnatalité, psychiatrie de la personne âgée, ethno-psychiatrie, psychiatrie en milieu pénitentiaire et carcéral, UMD (Unités pour Malades Difficiles), psycho-oncologie dans les centres de lutte contre le cancer… Un tel éventail de possibilités laisse à chacun un large choix dans l’orientation de sa carrière et rend l’internat de psychiatrie très diversifié.

Être interne de psychiatrie, c’est aussi accéder à la possibilité de faire de la recherche, sur des thématiques très variées. En mouvement perpétuel, la psychiatrie est un véritable terrain de jeux pour les chercheurs, en lien avec la génétique, l’imagerie cérébrale, la neurobiologie, les sciences cognitives… Le nombre de publications annuelles est en augmentation croissante et de nombreuses possibilités de masters de recherche s’offrent aux internes.

A l’issue de l’internat, les postes d’assistants et de praticiens hospitaliers sont plutôt faciles d’accès, partout en France. L’accès au clinicat est lui variable, selon les villes et les années.

 

Enfin, si vous craignez de vous éloigner de tout ce que vous avez appris durant ces longues années d’externat, ne soyez pas inquiets. La psychiatrie est une discipline où il est nécessaire de continuer à avoir une approche très globale. En tant que psychiatre, vous serez parfois le seul contact de certains patients avec le milieu médical ; et vous garderez des missions de prévention qui sont indispensables quand on sait à quel point les personnes suivies en psychiatrie peuvent être fragiles et à risque vis-à-vis de nombreuses autres pathologies non psychiatriques.

 

L’AFFEP, Association Française Fédérative des Étudiants en Psychiatrie, est l’association des internes de psychiatrie : elle rassemble au niveau national toutes les associations locales d’internes en psychiatrie.

Elle a pour objectif d’améliorer la formation des internes et d’assurer leur cohésion, mais aussi d’informer au mieux tous les étudiants sur le passionnant métier de psychiatre et l’internat de psychiatrie.

Pour plus de détails, rendez-vous sur son site : www.affep.fr où vous trouverez une description détaillée de la formation en France et les spécificités de chaque région, le livret d’accueil des internes en psychiatrie pour vous guider dans vos premiers pas d’interne; et les différents numéro du Psy Déchaîné , la revue des internes de psychiatrie.

 

En conclusion, si vous souhaitez une spécialité tournée vers l’humain, riche, complexe, résolument orientée vers l’avenir, étonnante au quotidien, et dans laquelle il y a toujours de quoi faire, n’hésitez plus : la psychiatrie est faite pour vous !

Association / Syndicat

Association Fédérative Française des Etudiants en Psychiatrie

www.affep.fr

contact@affep.fr

Postes ECN 2020

Collège des enseignants

https://cnup.unistra.fr/

Maquette

Années

2 semestres

  • 1 stage hospitalier dans la spécialité avec une activité générale (adulte ou enfant-adolescent)
  • 1 stage libre

4 semestres

  • 1 stage hospitalier dans la spécialité orienté adulte
  • 1 stage hospitalier dans la spécialité avec une activité générale (adulte ou enfant-adolescent selon ce qui n’a pas été réalisé en phase 1)
  • 1 stage hospitalier dans la spécialité avec une activité parmi périnatalité, adolescent, personne âgé, addictologie (réalisable en phase 3 si besoin)
  • 1 stage libre

1 an

  • 2 stages hospitalier (ou avec MSU), simples ou mixtes dont 1 orienté adulte

Options

  • psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent
  • psychiatrie de la personne âgée

Formation Spécifiques Transversales

  • addictologie
  • douleur
  • expertise médicale
  • préjudice corporel
  • nutrition appliquée
  • pharmacologie médicale / thérapeutique
  • soins palliatifs
  • sommeil

2 Commentaires

  1. Weber Anne Sophie

    Bonjour,
    Futur interne de psychiatrie, j’aurai voulu savoir s’il y a des villes à privilégier pour la formation, particulièrement pour la neurobiologie/ neuroscience.
    Merci de votre aide

    Réponse
  2. Laura D

    Bonjour, est-il possible de faire de la sexologie ?

    Merci à vous !

    Réponse

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez vous à notre liste de diffusion !

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir des informations régulières sur l'ISNI et son réseau !

Vous avez bien été inscrit-e !