Le passage obligé du bon interne: lire religieusement le magazine H!

   
    
Tap To Call

Médecine Légale et expertise médicale


PRESENTATION DE LA SPECIALITE

La médecine légale est une discipline originale par la diversité des thèmes abordés. Elle comporte deux grands domaines : la médecine légale du vivant et la thanatologie. La médecine légale du vivant regroupe notamment l’activité en unité médico-judicaire (examens des personnes victimes de violences physiques ou sexuelles, examens des personnes en garde à vue), la psychiatrie légale, la médecine pénitentiaire etc. La thanatologie englobe les levées de corps et les autopsies. Mais il existe de nombreux domaines interagissant avec la médecine légale : la biologie (toxicologie, identification génétique), l’éthique, l’addictologie en sont quelques exemples.

La médecine légale est singulière par son approche multidisciplinaire (collaboration avec les radiologues, anatomopathologistes, anthropologues, odontologues, biologistes, psychiatres etc.), mais également par la diversité des modes d’exercices possibles (hôpitaux, institutions, médecine expertale, activité mixte). Dans tous les cas, le médecin légiste coopère étroitement avec le monde judiciaire (policiers, magistrats, experts judiciaires).

La création du DES de médecine légale et expertises médicales à compter de l’année universitaire 2017/2018 va permettre d’uniformiser l’enseignement de la spécialité au niveau national, avec de nouveaux supports pédagogiques. La formation théorique sera variée, intégrant les bases de législation (procédure pénale et civile, droit de la santé, législation sociale), la traumatologie, la toxicologie, la psychiatrie légale, la pédiatrie légale, la radiologie médico-légale, l’anatomopathologie médico-légale… La formation pratique inclura des stages en unité médico-judiciaire et en institut médico-légal (formation aux techniques de l’autopsie médico-légale), mais également en anatomopathologie ou dans des services davantage cliniques (médecine d’urgence, pédiatrie ou gynécologie) en fonction des choix d’orientation de l’interne.

La spécialité connait actuellement un fort développement au niveau universitaire et scientifique, grâce en particulier aux progrès de la recherche en toxicologie, en imagerie médico-légale ou en victimologie.

L’image désuète du médecin légiste véhiculée par les fictions télévisées est révolue ! La médecine légale est une spécialité en plein essor offrant de nombreuses perspectives. Choisir la médecine légale, c’est avant tout choisir une spécialité complète et transversale, dans laquelle les connaissances cliniques et scientifiques, mais également les compétences relationnelles sont fondamentales.

A noter qu’il existe un Club Junior de médecine légale permettant les échanges entre jeunes de la discipline dans le cadre de rencontres scientifiques thématiques.


MAQUETTE

MEDECINE LEGALE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.