Le passage obligé du bon interne: lire religieusement le magazine H!

   
    
Tap To Call

Anesthésie-Réanimation

 Syndicat National des Jeunes Anesthésistes Réanimateurs (SNJAR)

Président : Frank Verdonk – contact@snjar.fr

www.snjar.fr

Logo_SNJAR

PRESENTATION DE LA SPECIALITE

Choisir l’Anesthésie-Réanimation (AR) c’est choisir une spécialité polyvalente et transversale, alliant réflexion médicale, technicité et réactivité, et qui ouvre la porte à un exercice varié entre réanimation, anesthésie, SAMU, et gestion de la douleur, que ce soit en public ou en libéral.

C’est l’une des spécialités qui a le plus évolué depuis ces 20 dernières années et ce n’est que le début ! Les évolutions techniques, les nouvelles approches pharmacologiques et cliniques permettent une prise en charge au bloc opératoire sans cesse améliorée des patients souvent poly-pathologiques. La réanimation a aussi évolué, notamment sur le plan éthique et sur la place faite à la qualité de vie du patient et de ses proches, mais également dans la prise en charge des pathologies aussi variées que le polytraumatisé, le choc hémorragique, le sepsis ou la neuroréanimation. Entre physiopathologie et technicité, et en plaçant le patient au cœur de notre exercice, cette spécialité est attractive et en perpétuel mouvement!

L’internat d’Anesthésie-Réanimation dure 5 ans avec une première année commune avec les Médecins Intensivistes Réanimateurs (MIR). Que ce soit pour une pratique d’anesthésie ou de réanimation, il vous permettra d’acquérir des connaissances tant médicales que techniques qui sont autant de critères faisant de notre spécialité l’une des plus variées et complètes. L’excellence de la formation et de la connaissance médicale, réanimatoire et chirurgicale font de l’Anesthésiste-Réanimateur un véritable médecin d’«interface » faisant le lien entre les pathologies médicales, les soins critiques et bien entendu le péri-opératoire. Le métier s’enrichit également d’un riche panel de compétences non-techniques telles que celles de team-leader, de gestionnaire de bloc opératoire et de flux de patients, de la mise en avant de la réhabilitation accélérée après chirurgie ainsi que de l’ambulatoire, mais aussi d’empathie quotidienne… Tout un panel de qualités qui seront assimilées au cours des stages du DESAR associés à un enseignement dynamique permettant l’accès à des mannequins de simulation ou à des serious games. Notre spécialité est à la pointe du développement de ces nouveaux supports pédagogiques.

Et la suite ? Vous avez une vocation hospitalière, hospitalo-universitaire ou vous envisagez plutôt un exercice libéral ? Construisez votre avenir à l’envie ! Sachez qu’il existe de nombreuses opportunités de carrière au sein de l’Anesthésie-Réanimation, et que de nombreux postes au sein des hôpitaux publics, des ESPIC ou des structures de soins privées sont à pourvoir vous offrant un large choix d’exercice et de statuts !

La charge de travail est importante, mêlant situations éthiques et médicales complexes, mais l’Anesthésie-Réanimation se conçoit en équipe ! Vous ne serez jamais seuls, nous sommes une grande famille liée par un rythme soutenu, une activité passionnante et la même vocation de rendre service au patient. Cet exercice se conçoit dans le respect de notre qualité de vie et des règles dictées par nos tutelles européennes et nationales.

En conclusion, il s’agit d’une spécialité passionnante pour de jeunes médecins aimant travailler en équipe, que les responsabilités n’effraient pas et qui auront la chance d’avoir une grande diversité et polyvalence d’exercice.

MAQUETTE

ANESTH

 

 

5 Responses so far.

  1. AJAR says:

    En Ile de France, l’AJAR est l’Association des Jeunes Anesthésistes-Réanimateurs.

  2. Natanel says:

    bonjour
    Je suis néo Interna à la rentrée, j’ai beaucoup de mal à comprendre la différence entre la spé Anesth-Réa et la nouvelle spé MIR …
    Pouvez vous m’éclairer sur ce point

    Mercii

    • isni@dmin says:

      Schématiquement : les Anesthésistes-réanimateurs s’occuperont de l’anesthésie et de la réanimation chirurgicale, quand les MIR s’occuperont des réanimations médicales (sur les postes classiques de médecins spécialistes qui faisaient ensuite le DESC de réanimation médicale)

  3. Mathilde says:

    Bonjour,

    L’option réanimation pédiatrique est elle facilement accessible pour les internes d’anesthésie-réanimation ?
    Il y a t’il des CHU où elle serait plus accessible que d’autres?

    Merci pour votre réponse

    • isni@dmin says:

      Bonjour,
      Nous ne savons pas quel nombre de poste sera ouvert pour l’option réanimation pédiatrique chez les DESAR… Mais logiquement, si c’est ton cursus voulu et que tu n’as pas beaucoup de concurrence, tu pourras demander l’option à ton coordonateur. Il faut une subdivision où il y a une réanimation pédiatrique spécialisée.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>