Le passage obligé du bon interne: lire religieusement le magazine H!

   
    
Tap To Call

Cardiologie et Maladies Vasculaires


logo-gcf

Groupe des Cardiologues en Formation
Site web: http://cardio-en-formation.fr/

 

PRESENTATION DE LA SPECIALITE

La cardiologie est une spécialité en général très prisée à l’internat. Elle présente en effet l’avantage d’offrir de multiples facettes, avec trois grands axes que sont la rythmologie, l’hémodynamique ou l’échographie, mais aussi d’autres sous spécialisations comme la cardiopédiatrie, la rééducation cardiaque, l’imagerie cardiaque, la transplantation cardiaque, la cardiologie du sport, ou encore la médecine vasculaire.

La cardiologie présente ainsi l’avantage de pathologies très variées touchant tous les âges ou presque de la vie (voies accessoires chez les sujets jeunes, infarctus du myocarde et insuffisance cardiaque chez les personnes âgées par exemple). Un autre des aspects intéressants de la spécialité est qu’il s’agit d’une spécialité «technique » où le cardiologue réalise lui-même la plupart des examens diagnostiques et thérapeutiques. On peut citer à titre d’exemple les coronarographies, les ablations de flutter/FA ou voie accessoire, l’implantation de pacemakers ou de défibrillateurs, ou encore le traitement percutané des valvulopathies. L’échographie cardiaque est par ailleurs un examen clé en cardiologie, réalisée exclusivement par les cardiologues. C’est une des techniques enseignées pendant l’internat.

Actuellement les possibilités d’exercice sont variées, à la fois en milieu hospitalier ou libéral. Compte tenu du faible nombre de praticiens et du nombre croissants de patients atteints de pathologies cardiovasculaires, les possibilités d’installation ou de remplacement en libéral ne manquent pas, à l’exception de certaines régions où la densité médicale est plus forte. Les pathologies cardiovasculaires représentent en effet toujours la première cause de mortalité en France, et du fait du vieillissement de la population, la prévalence de certaines pathologies telles que l’insuffisance cardiaque ou la FA ne cesse d’augmenter. Pas de chômage donc en vue en cardiologie…

Il s’agit par ailleurs d’une spécialité en constante évolution avec de nombreux progrès techniques et thérapeutiques qui ont révolutionnés la prise en charge des patients. La recherche à la fois clinique et fondamentale est très active en cardiologie avec de multiples équipes INSERM renommées et de nombreux protocoles de recherche en cours dans les centres universitaires. La société française de cardiologie (SFC) ainsi que la fédération française de cardiologie (FFC) sont particulièrement dynamiques et encouragent fortement la recherche, notamment pour les plus jeunes.

L’internat de cardiologie est difficile. Gardes nombreuses, niveau de responsabilité élevé, urgences fréquentes où l’interne est très souvent en 1ère ligne (infarctus, œdème aigu pulmonaire, tamponnade, arrêt cardiaque…). L’activité de l’interne de cardiologie c’est aussi souvent beaucoup d’avis dans les différents services de l’hôpital et en particulier aux urgences. Contrairement à d’autres spécialités, il n’y a en revanche que peu ou pas de cancer. Enfin comme souvent au cours des internats difficiles, la solidarité entre internes est grande, et au final on se dit souvent que ces 4 années sont passées bien trop vite…

 

MAQUETTE : 4 ANS

– Quatre semestres dans des services de cardiologie et maladies vasculaires, dont trois au moins doivent être accomplis dans des services hospitalo-universitaires ou conventionnés.

– Un semestre en médecine vasculaire ou en chirurgie vasculaire, ou dans un laboratoire d’explorations fonctionnelles cardiologiques.

– Trois semestres dans des services agréés pour d’autres DES, de préférence en endocrinologie, médecine interne, néphrologie, neurologie, pédiatrie à orientation cardiologique, pneumologie ou radiologie, ou réanimation médicale.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>