Le passage obligé du bon interne: lire religieusement le magazine H!

   
    
Tap To Call

Chirurgie viscérale et digestive

 

Association des Jeunes Chirurgiens Viscéraux
Site web: http://www.chirurgie-viscerale.org/main/liens/index.phtml

 

POURQUOI SE LANCER EN CHIRURGIE VISCERALE ET DIGESTIVE

D’abord et avant tout la passion, le plaisir d’exercer ce type de médecine dont l’attrait majeur réside dans l’étendue du domaine qu’elle couvre tant sur le plan chirurgical que médical : de la thyroïde jusqu’au rectum en passant par la transplantation hépatique !

A cela s’ajoutent les techniques émergeantes telles que la laparoscopie, ou les techniques d’avenir (la chirurgie trans-orificielle avec des endoscopes de nouvelle génération associés dans un avenir déjà palpable à la chirurgie télé assistée et/ou robotisée …). La nécessité d’avoir de solides bases dans différentes spécialités telles que l’hépatogastro-entérologie, la radiologie, la cancérologie digestive, la réanimation, l’endocrinologie permet de garder un pied dans la pratique médicale : un bon chirurgien est avant tout un bon médecin.

L’internat de chirurgie digestive c’est aussi une certaine autonomie accordée aux internes prenant des décisions très tôt dans leur cursus et participant activement à la prise en charge des patients, en salle et des urgences jusqu’au bloc opératoire.

L’avenir ? En pleine évolution…

Pour preuve, le cancer colorectal en pleine croissance ces dernières années, et les pathologies hépato-biliaires pour lesquelles de plus en plus de traitements sont proposés, parmi lesquels seule la chirurgie permet d’être curatif. L’avènement récent des thérapies anticancéreuses ciblées permet une chirurgie autrefois inenvisageable et le chirurgien digestif reste la pierre angulaire d’un réseau de soins multidisciplinaire faisant de plus en plus souvent appel à ses compétences.

Au niveau associatif, la naissance récente de l’Association des Jeunes Internes en Chirurgie Viscérale (AJCV), regroupant internes et chefs de chirurgie digestive et viscérale, fut accueillie avec enthousiasme et représente au sein de la fédération nationale de chirurgie les jeunes chirurgiens. Cette jeune association nous permet de nous réunir régulièrement afin de créer un esprit de corps au sein de la spécialité, mais aussi de participer de façon active a notre formation et notre avenir (http://www.ajcv.fr, mail : associationJCV@gmail.com).

La qualité de vie ?

L’internat et le clinicat nécessitent il est vrai le sacrifice d’un certain nombre d’heures passées au bloc, mais ne sont que des périodes « transitoires » et ne préjugent pas du mode d’exercice et de la qualité de vie à venir. Cet internat souvent victime de sa réputation, bien que dur, n’est pas à ce point différent des autres spécialités.

Une vie familiale à côté ? Un certain nombre de jeunes collègues ont du mal à concevoir la pratique de la chirurgie parallèlement à une vie familiale. Cela reste tout a fait envisageable, preuve en est le nombre croissant de femmes s’engageant dans la voie de la chirurgie digestive et viscérale.

De plus, avec l’application du repos de sécurité obligatoire le lendemain d’une garde, une part de la difficulté de cet internat a disparu, permettant aux internes de chirurgie de se reposer et d’accomplir certaines taches de la vie quotidienne.

Concernant la rémunération, il n’est pas la peine de rappeler les problèmes de la cotation des actes sous payés par rapport a la responsabilité, le temps passé au bloc et le haut niveau de compétence de notre spécialité. Heureusement, la renégociation de la cotation des actes avec l’aide de la Fédération nationale de Chirurgie générale et digestive et les syndicats de chirurgie, nous permettra de ne plus être le parent pauvre des spécialités chirurgicales.

Pourquoi se lancer en chirurgie viscérale et digestive ?

Cette chirurgie est l’une des plus belles, des plus complètes, à la fois technique, complexe et proche des malades, voila son meilleur plaidoyer.

 

Dr Nicolas Veyrie
Président de l’AJCV Représentant des jeunes chirurgiens au Collège et à la Fédération nationale de chirurgie générale et digestive


MAQUETTE : 6 SEMESTRES

– Tronc commun de Chirurgie Générale.

– DESC de chirurgie viscérale et digestive (DESC du groupe II) préparé sur 6 semestres (4 semestres au cours de l’internat et 2 semestres en post-internat).

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>