Le passage obligé du bon interne: lire religieusement le magazine H!

   
    
Tap To Call

Chirurgie urologique

logo_afuf

Association Française des Urologues en Formation
www.afuf.org

 

UNE SPECIALITE EN PLEIN ESSOR

Formation

La formation pratique nécessite la validation du DES de Chirurgie Générale et du DESC d’Urologie (4 semestres d’urologie, 2 semestres de chirurgie viscérale, 1 semestre d’orthopédie et 3 semestres libres). Le projet de «filiariser» de l’Urologie dans un DES à part entière semble se préciser car il permettrait une meilleure régulation des flux démographiques. La formation théorique est assurée au niveau régional par les enseignements du DESC organisés sous l’égide de chaque coordonnateur régional. Au niveau national, les internes reçoivent l’Enseignement national du Collège d’Urologie (ECU) au cours de 9 séminaires répartis sur 3 ans. La validation du DESC se fait au cours d’un oral et l’épreuve comporte la présentation du curriculum vitae, du cahier de l’interne (résumé du cursus chirurgical), d’un article publié en premier auteur et d’un cas clinique tiré au sort.

Attractivité

L’Urologie offre la perspective d’un large choix des modes d’exercice et des thématiques abordées (cancérologie, lithiase, transplantation, statique pelvienne, andrologie, pédiatrie, infectiologie). La tendance est bien sûr au regroupement des Urologues pour assurer dans chaque structure une couverture de toute la spécialité tout en gardant une expertise pour chacun de ses domaines. Les collaborations avec l’Oncologie médicale-Radiothérapie, la Gynécologie, la Radiologie nterventionnelle, la Rééducation fonctionnelle sont réelles : en fait, l’exercice de l’Urologie ne se fait plus seul. Les thématiques et les laboratoires de recherche sont nombreux en France comme à l’étranger, offrant la possibilité de participer à l’évolution de la spécialité et de construire l’Urologie de demain. Chaque décennie apporte ses innovations techniques (uretéroscopie, techniques ablatives focales, prothèses fonctionnelles, chirurgie robotique), pharmacologiques (traitements pro-érectiles, anti-angiogéniques, nouvelles hormonothérapies) ou biologiques (marqueurs sériques, gènes de fusion). Les évolutions de l’Urologie sont nombreuses, parfois enthousiasmantes, et il faut garder entières ses capacités critiques et de remise-à-jour !

Démographie

En 2011, l’Association Française des Urologues en Formation (AFUF) recense 306 inscrits au DESC d’Urologie, répartis en 190 internes et 76 CCA + 40 Assistants Spécialisés (ou équivalent). Sur le plan national, une forte augmentation du nombre d’internes finissant leur Internat (prévision de 79 internes diplômés en 2012 versus 29 en 2008) pose problème. La spécialité, effectivement très attractive, est confrontée à une inadéquation entre le nombre d’internes en formation et les débouchés de post-internat qui leur sont offerts (Celhay et al., Alert on the predictable accessibility of the fellowship of Urology untill 2013 : a study of the AFUF. Prog Urol 2011).Dans certaines régions, la situation peut être critique par manque de postes et il est prudent de contacter le Coordonateur de votre région (Collège Français des Urologues) ou le délégué régional de l’AFUF (contact via www.afuf.org) pour faire le point dans votre ville.

Associatif

L’Association des Urologues en Formation (AFUF) compte 330 membres (Internes & CCA) à qui elle offre la possibilité de s’inscrire à des formations pratiques (chirurgie sur gros animal ou sur cadavre, visites de services experts pour des techniques de pointe, olympiades de cœlioscopie) ou théoriques (séminaire de prescription médicale en onco-urologie, de prise de parole en public, d’installation, achats groupés d’ouvrages de référence, facilités d’abonnements aux revues). Elle relaie toutes les informations indispensables au cursus en Urologie (cours de DESC, Enseignements du Collège d’Urologie, cours européens, deadline des demandes de bourse, annonces de congrès, proposition d’offres d’installation). Ces informations circulent par mailinglist via les représentants locaux de l’AFUF, par news-letter (Fax-AFUF) ou le site web de l’association (www.afuf.org).

 

MAQUETTE : 6 SEMESTRES

– DES Chirurgie générale (5 ans dont 2 ans de DESC d’Urologie)

– DESC Urologie groupe 2 (4 semestres internat + 1 an post internat)

– DESC Andrologie ou DESC Cancérologie groupe 1 (optionnels)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>