Le passage obligé du bon interne: lire religieusement le magazine H!

   
    
Tap To Call

Chirurgie pédiatrique

PRESENTATION DE LA SPECIALITE

Le mot des responsables

La chirurgie pédiatrique est une spécialité chirurgicale jeune et excitante tant du point  de vue humain que du point de vue intellectuel et technique. Notre activité quotidienne ne doit être envisagée que dans le cadre  de la relation triangulaire enfant-parents-soignant. Ces situations de soins ne sont pas sans engendrer des angoisses et des inquiétudes, qu’il faut être en mesure d’écouter et de comprendre, afin de les gérer. Le futur de nos jeunes patients et la gestion des phénomènes de croissance représentent de véritables challenges thérapeutiques. Par  ailleurs, les pathologies sont variées et impliquent bien souvent une prise en charge  multidisciplinaire : néonatalogie, génétique, oncologie, neurologie et handicap, rééducation.

Il s’agit d’une chirurgie technique et délicate de par la nature de nos patients. Ainsi, il faut apprendre à opérer dans des conditions particulières de champs opératoire restreint  en ce qui concerne les plus petits, avec minutie et précision des gestes.

La formation

La chirurgie pédiatrique est une des dernières spécialités « générales », même si en pratique nous nous dirigeons au cours de l’internat vers une sur-spécialisation. Elle offre un large panel de possibilités : la néonatalogie, l’orthopédie et la traumatologie, la chirurgie viscérale, la chirurgie thoracique, l’urologie, la gynécologie, l’ORL et la chirurgie plastique pédiatrique. Chacune de ces spécialités se décline dans sa version pédiatrique, avec les spécificités liées à l’enfant, puisque celui-ci n’est pas un adulte miniature.

La maquette exige au moins 4 semestres dans des services agréés pour le D.E.S.C. de chirurgie pédiatrique, répartis si possible dans des services de chirurgie pédiatrique viscérale, orthopédique, urologique, plastique et/ou de chirurgie pédiatrique générale. Ces semestres doivent être effectués dans au moins deux services différents. Un inter-CHU est fortement recommandé dans les villes où il n’y a qu’un seul service de chirurgie pédiatrique. Pour s’orienter vers une carrière hospitalo-universitaire, il est conseillé de réaliser un master 2, voire une thèse de sciences.

L’enseignement est organisé en séminaires de 3 jours, communs à toutes les sur-spécialités pédiatriques, deux fois par an (septembre et mars), à Paris (Deux cent heures environ sur 3 ans). Les thèmes abordés lors de ces enseignements sont l’embryologie, l’organogenèse et la tératogenèse ; le diagnostic anténatal ; la physiologie du nouveau-né, du prématuré, du dysmature ; la croissance et la puberté ; les lésions traumatiques des membres, du crâne, du rachis et des ceintures ; la pathologie acquise non traumatique des membres, du cou, du rachis, du squelette et de la face ; la pathologie acquise, congénitale et tumorale de la peau, des parois, du tube digestif et de ses annexes, des voies respiratoires et des poumons, du diaphragme, de l’appareil cardiovasculaire, de l’appareil urogénital, du système nerveux, de la rate et des arcs branchiaux.

Afin d’assurer un avenir post-internat à toutes les personnes s’engageant dans la  maquette, le Collège de la spécialité a mis en place un numerus clausus. Ainsi pour les internes intéressés par la spécialité, il est fortement recommandé de se mettre en contact très rapidement avec les coordonnateurs inter-régionaux, qui sont les régulateurs de la démographie des internes en chirurgie pédiatrique, ou auprès des responsables de l’Association des Chirurgiens Pédiatres en Formation (ACPF).

En ce qui concerne l’activité, elle est principalement hospitalière, et hospitalo-universitaire, mais toujours possible en libérale, bien que plus rare.

Pour l’ACPF,
Sébastien FARAJ (Président)
sebfaraj@yahoo.fr
06.50.08.36.20

 

MAQUETTE : 6 SEMESTRES

Enseignements

Deux cent heures environ. 2 séances par an de 3 jours (septembre et mars) à l’Hôpital Necker avec modules à valider sur 3 ans, accessibles dès que l’on souhaite faire de la chirurgie infantile.

– Embryologie, organogenèse et tératogenèse ;

– Diagnostic anténatal ;

– Physiologie du nouveau-né, du prématuré et du dysmature ;

– Croissance et puberté ;

– Lésions traumatiques des membres, du crâne, du rachis et des ceintures ;

– Pathologie acquise non traumatique des membres, du cou, du rachis, du squelette et de la face ;

– Pathologie acquise, congénitale et tumorale de la peau, des parois, du tube digestif et de ses annexes, des voies respiratoires et des poumons, du diaphragme, de l’appareil cardiovasculaire, de l’appareil urogénital, du système nerveux, de la rate et des arcs branchiaux ;

Six semestres dans des services agréés pour le D.E.S.C. de chirurgie infantile, répartis si possible dans des services de chirurgie viscérale, de chirurgie infantile orthopédique, de chirurgie infantile urologique et/ou de chirurgie infantile générale. Ces semestres doivent être effectués dans au moins deux services différents. Un inter-CHU est fortement recommandé dans les villes où il n’y a qu’un seul service de chirurgie infantile.

Facultatif : Un Master 2 est conseillé dans notre spécialité. Le plus souvent étudié est celui de Sciences Chirurgicales, mais d’autres sont accessibles (génétique, biomécanique…).

C’est indispensable pour une carrière HU.

 

Problèmes rencontrés dans la spécialité récemment

Comme il existe actuellement des difficultés et des problèmes de visibilité sur la chirurgie infantile, il est important de contacter rapidement le coordonnateur et l’ACPF (Association des Chirurgiens Pédiatriques en Formation) pour se faire connaître et savoir si des postes sont disponibles.

Concernant l’orientation en orthopédie infantile, il faut également contacter le coordonnateur car certains d’entre eux demandent de s’inscrire au DESC de chirurgie orthopédique (adulte)…

NB : Allez régulièrement sur le site www.chirpediatric.fr pour trouver toutes les informations nécessaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>