Le passage obligé du bon interne: lire religieusement le magazine H!

   
    
Tap To Call

Chirurgie cardio-thoracique

 

LA CHIRURGIE THORACIQUE ET CARDIO-VASCULAIRE… UNE PASSION!

La chirurgie Thoracique et Cardio-Vasculaire, une spécialité « complète ».

La chirurgie Thoracique et Cardio-Vasculaire est une triple spécialité : Coeur, Thorax, Vaisseaux. C’est une spécialité d’une extrême richesse et d’une très grande diversité. Au delà des techniques chirurgicales, aussi précises et techniques que variées, elle impose des connaissances dans de nombreuses autres spécialités (réanimation, cardiologie, pneumologie, radiologie, oncologie,…), ce qui rend son apprentissage long et exigeant.

De la chirurgie cardiopédiatrique à la chirurgie carcinologique pulmonaire, de l’assistance circulatoire au traitement endovasculaire des anévrismes aortiques, de la dissection aortique à la valve percutanée, de la chirurgie vidéo-assistée à la transplantation cardio-pulmonaire, du pontage programmé à la plaie du coeur…. les relations avec le patient et ses proches restent au coeur de la CTCV. Coeur, Thorax, Vaisseaux… devant une telle diversité, il vous faudra vous orienter vers une ou deux de ces trois « spécialités », après avoir acquis de solides bases dans chacune d’elles. Ce choix se fera progressivement au fil de votre internat, de vos rencontres, des circonstances, et de votre passion.

Quel avenir ?

« La CTCV, c’est une chirurgie du passé ». FAUX ! ARCHI-FAUX ! Malgré de nombreuses alternatives thérapeutiques (qui ont montré leurs limites), la CTCV est une chirurgie efficace et sûre, qui reste irremplaçable dans bien des cas. Mais cette chirurgie n’est pas seulement une chirurgie riche d’interventions sûres et reproductibles, c’est aussi une chirurgie en plein essor. La valve percutanée, l’assistance circulatoire (ECMO, Coeur artificiel,…), la thoracoscopie, les techniques endovasculaires sont autant de techniques de haute technicité au sein de la CTCV. Bref, la CTCV n’est pas morte, bien au contraire.

Quelle vie ?

La CTCV impose une formation longue et exigeante, ce qui implique inéluctablement des sacrifices, notamment durant l’internat. S’agissant d’une chirurgie où la vie est souvent en jeu, où l’urgence fait partie du quotidien, elle impose une grande disponibilité et une importante force de travail. Mais devant de tels enjeux, la passion est telle que les efforts sont facilement consentis, et souvent récompensés, et peu de chirurgiens regrettent ce choix. La CTCV, c’est une vie de passion.

Quels débouchés ?

La CTCV compte peu de chirurgiens en exercice, moins de 300 en France, mais peu d’internes s’engagent dans cette voie, ce qui fait que la démographie de la spécialité est assez stable. Il est vrai que la plupart des chirurgiens exercent la spécialité en CHU, mais certains l’exercent en clinique, ce que l’on ignore parfois. Choisir la CTCV, n’est donc pas forcément choisir le CHU, même si cette chirurgie impose un important plateau technique, notamment pour le Coeur qui est également soumis à autorisation.

Choisir la chirurgie Thoracique et Cardio-Vasculaire ?

La Chirurgie Thoracique et Cardiovasculaire est une spécialité complète, à la fois technique, clinique et humaine. L’exercice de cette triple spécialité chirurgicale allie d’importantes connaissances médicales et théoriques, à l’acquisition d’une grande dextérité et à la maîtrise de techniques de haute technicité. La Vie est au coeur de cette spécialité extrêmement enrichissante et épanouissante.

La CTCV, un choix passionné.

Association Française des Jeunes Chirurgiens Thoraciques et Cardio-Thoracique

 

MAQUETTE : 6 SEMESTRES

– Tronc commun de chirurgie générale.

– DESC de chirurgie Cardio-thoracique (DESC du groupe 2) préparé sur 6 semestres (4 semestres au cours de l’internat, 2 semestres en post internat)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>