Le passage obligé du bon interne: lire religieusement le magazine H!

   
    
Tap To Call

Oncologie : Option précoce – Radiothérapie

Société Française des Jeunes Radiothérapeutes Oncologue (SFJRO)

Président : Guillaume Janoray (contact@sfjro.fr)
www.sfjro.frlogo_sfjro2

PRESENTATION DE LA SPECIALITE

 

L’oncologie radiothérapie est une spécialité située au cœur de la prise en charge des patients atteints de cancer. Non seulement la moitié des patients atteints de cancer auront un jour, au cours de leur parcours, un traitement par radiothérapie mais cette spécialité forme également à l’utilisation et à la prescription de chimiothérapie.

La radiothérapie s’articule avec l’ensemble des spécialités et des intervenants du cancer (biologistes, anatomopathologistes, chirurgiens, oncologues médicaux, spécialistes d’organes) et la place des réunions de concertation pluridisciplinaire est essentielle au travail du radiothérapeute afin de définir la meilleure stratégie thérapeutique dans un projet curatif. La radiothérapie s’inscrit également dans la prise en charge d’urgence et le traitement symptomatique, notamment à visée antalgique, où la prise en charge de l’individu, de l’humain prime sur la prise en charge technique du cancer.

C’est également une spécialité technique, placée entre la biologie, la physique et la médecine, c’est probablement la spécialité qui c’est le plus transformée au cours des vingt dernières années avec les progrès technologiques dans le domaine de l’informatique et de la précision des traitements. Elle va certainement encore se métamorphoser dans les vingt prochaines années avec l’avènement de nouvelles techniques de traitement et l’émergence des « Big Data » et de la médecine de précision.

En radiothérapie, le travail ne se passe qu’en équipe pluridisciplinaire, c’est la coordination de différents corps de métier, radiothérapeute, physicien médical, dosimétriste, ingénieurs, manipulateurs radiologique qui garanti le bon déroulement des traitements.

La place de l’interne en formation est centrale dans cette organisation. Rapidement, il est amené à réaliser des consultations en autonomie et à programmer les traitements d’urgence. Son activité au sein des services comporte la surveillance des patients en cours de traitement afin de diagnostiquer et prendre en charge d’éventuelles complications de la radiothérapie, la préparation des dossiers techniques, étape de contourage sur scanner qui correspond à la prescription à proprement parlé de la radiothérapie. Son lien privilégié avec les seniors lui permet d’acquérir rapidement les connaissances techniques nécessaires à la prescription de radiothérapie. De nombreuses techniques innovantes sont maintenant disponibles dans la plupart des centres de traitement, regroupant notamment la radiothérapie externe avec modulation d’intensité, la curiethérapie ou la radiothérapie stéréotaxique. Devant la variété des situations cliniques et des indications thérapeutiques, la sur-spécialisation par orange est fréquente dans les centres universitaires permettant de transmettre une véritable expertise aux internes et une formation de qualité.

MAQUETTE 
ONCO

2 Responses so far.

  1. Anaïs says:

    Bonjour, je suis actuellement en 6ème année, je suis intéressée par l’onco-radiothérapie. Je voulais savoir à quel moment se fait le choix entre onco médicale ou radiothérapie ?
    Est ce au moment de l’amphi de garnison ? Ou est ce plus tard, selon les villes ?
    Merci d’avance

    • isni@dmin says:

      Le choix sera vraisemblablement au cours (ou en fin) de la première année, selon les arrêtés fixant le nombre de candidats par options et par subdivision.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>