Le passage obligé du bon interne: lire religieusement le magazine H!

   
    
Tap To Call

Santé Publique et Médecine Sociale

clisp-logo-transparent

Collège de liaison des Internes de Santé Publique 
www.clisp.fr


Lire l’article sur le DES de Santé Publique dans le journal “Sauv’Garde” de l’ANEMF

PRÉSENTATION DE LA SPÉCIALITÉ

La santé publique : une spécialité d’avenir !

Discipline d’excellence

Faire l’internat de Santé Publique, c’est choisir une filière d’excellence. En effet, devenir médecin spécialiste de Santé Publique, c’est devenir un professionnel hautement qualifié qui dispose d’un double jeu de compétences : des compétences médicales acquises au cours du 1er, 2e cycle et 3e cycle médicales (stages hors-filières), et des compétences spécialisées en Santé Publique correspondant au minimum, pour la partie théorique, à un M2, voir une thèse d’université.

Exercice varié et responsable

Faire l’internat de Santé Publique, c’est également se former pour exercer dans un grand nombre d’activités qui sont regroupées majoritairement dans cinq grands domaines disciplinaires :

– économie et gestion des services de santé dont la planification, l’organisation des soins, la gestion de la qualité et de la sécurité des soins, le management des établissements de santé, l’aide à la décision publique, l’information médicale, l’évaluation des interventions, des programmes, des services de santé ou des politiques visant à améliorer l’état de santé de la population…

– épidémiologie, méthodes quantitatives et outils informatiques, dont les biostatistiques, la démographie, l’informatique médicale, les méthodes d’évaluation, l’épidémiologie d’intervention, la bio-informatique, la recherche clinique…

– santé communautaire dont la prévention primaire, la promotion de la santé, les programmes dépistages ou de vaccinations, la santé internationale…

– sciences de l’environnement, dont l’hygiène hospitalière, l’environnement et la santé

– sciences sociales appliquées à la santé, dont la sociologie de la santé, le droit de la santé, l’éthique médicale, la protection sociale, les systèmes de santé, les politiques de santé..

Faire l’internat de Santé Publique, c’est exercer en collaboration avec de nombreux professionnels médecins, ou non- médecins, compétents en Santé Publique, favoriser le dialogue interprofessionnel et s’attacher au respect des valeurs éthiques.

Un internat tourné vers le monde

Faire l’internat de Santé Publique, c’est également pouvoir de former à l’étranger. L’internat offre également dans certaines villes la possibilité de faire des stages à l’étranger en particulier sur des thèmes d’épidémiologie de terrain.

Un besoin de compétences

Les crises sanitaires comme celle du médiator, le développement des ARS, l’évolution de notre système de protection sociale pour faire face au déficit, l’essor de la recherche biomédicale renforcé par les IHU sont d’autant d’évolutions de l’environnement sanitaire français qui vont nécessiter à court terme d’avoir des professionnels de santé publique bien formés, dans la voie royale est l’internat de Santé Publique.

Un réseau national d’interne

Enfin, faire l’internat de Santé Publique, c’est également faire partie d’un réseau d’interne très actif. De nombreuses associations locales, ainsi que l’organisation nationale permettent aux internes de Santé Publique de se retrouver régulièrement :

– un séminaire d’accueil de 2 jours pour souhaiter la bienvenue aux nouveaux internes se déroule à Paris avant la prise de poste

– un séminaire de 3 jours co-organisé avec les enseignants sur un sujet de santé publique

 -une rencontre scientifique

– un forum des métiers

– une journée de formation pratique…

Par ailleurs, depuis l’année dernière un réseau d’interne Européen permet de favoriser les échanges vers les autres pays d’Europe (Euronet MRPH).

Pour plus d’information : www.clisp.fr


MAQUETTE

Durée : 4 ans

– Quatre semestres dans des services agréés pour le D.E.S. de santé publique et médecine sociale, dont au moins un semestre doit être accompli dans un service extra-hospitalier.

– Quatre semestres dans des services agréés pour la spécialité ou pour une autre spécialité.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>